Comment Refuser Une Offre D’emploi

comment refuser une offre d'emploi
4.5/5 - (185 votes)

Il peut arriver que vous deviez refuser un emploi, peut-être parce qu’il ne vous convient pas ou que vous avez trouvé une meilleure opportunité. Mais comment refuser une offre d’emploi sans couper les ponts avec le responsable du recrutement ou le recruteur ?

Si vous voulez vous assurer d’être poli et professionnel, continuez à lire pour en savoir plus. Nous abordons des sujets tels que la manière de refuser une offre d’emploi, les raisons les plus courantes de refuser un emploi et ce qu’il faut éviter lorsque l’on refuse une offre.

Comment refuser une offre d’emploi poliment

Le plus important est peut-être d’informer immédiatement le recruteur ou le responsable du recrutement de votre décision et de lui témoigner votre reconnaissance pour l’intérêt qu’il vous porte. Ces gestes peuvent grandement contribuer à mettre en valeur votre professionnalisme.

Si la rapidité et l’appréciation sont de bonnes premières étapes, ce n’est pas tout.

N’attendez pas la dernière minute

Comme nous l’avons dit, l’une des choses les plus importantes que vous puissiez faire est d’envoyer au recruteur une réponse en temps utile. En répondant dès que possible, vous contribuez à minimiser les inconvénients et vous montrez que vous accordez de l’importance au temps du responsable du recrutement. Ainsi, il pourra poursuivre sa recherche de candidats et trouver quelqu’un d’autre pour le poste. Le manager remarquera et appréciera votre courtoisie et votre professionnalisme.

Montrez que vous appréciez le temps qu’il vous consacre

Comme nous l’avons dit, remercier le responsable du recrutement est l’un des éléments les plus importants pour décliner une offre de manière professionnelle. Les responsables du recrutement consacrent souvent beaucoup de temps à la recherche des meilleurs candidats. Il est probable qu’ils n’aient pas seulement lu votre CV, mais qu’ils aient également parlé de vous lors de réunions, qu’ils aient discuté de vous avec des cadres supérieurs, qu’ils vous aient comparé à d’autres candidats et qu’ils aient même passé au peigne fin vos profils en ligne.

Le fait d’être reconnaissant de l’opportunité qui vous a été offerte et du temps qu’il vous a consacré peut contribuer grandement à créer une bonne relation avec un employeur potentiel.

Article lié :  La rupture conventionnelle en cas de burn-out : ce qu'il faut connaître

Une partie de la reconnaissance consiste à personnaliser votre message. Ne vous contentez pas de dire « Merci pour votre temps ». Choisissez quelque chose de spécifique que vous avez passé du temps à faire avec eux : « J’apprécie le temps que vous avez pris pour m’expliquer les protocoles de voyage de l’entreprise et les applications de gestion d’équipe… »

En personnalisant ainsi votre message, vous montrez que vous prenez l’opportunité au sérieux et que vous appréciez l’intérêt que vous porte l’entreprise.

Justifiez votre refus

Dans votre refus, donnez une raison valable pour laquelle vous ne pouvez pas accepter l’offre. Évitez de mentionner des points négatifs concernant le processus d’embauche, le poste ou l’entreprise.

Une tactique consiste à expliquer qu’une autre offre correspond mieux à vos intérêts et objectifs actuels. Cela laisse la porte ouverte à d’autres opportunités.

Une autre méthode consiste à mentionner que les horaires de travail ou les trajets ne sont pas idéaux pour votre situation actuelle.

Si vous ne trouvez rien de tel, un simple « J’ai décidé de rester à mon poste actuel [ou d’accepter un poste dans une autre entreprise] » suffira.

Soyez direct

Adoptez une approche directe dans votre lettre, courriel ou appel téléphonique de refus d’une offre d’emploi. Résistez à la tentation de trop expliquer les détails de votre refus. Donnez simplement la raison principale pour laquelle vous ne pouvez pas accepter le poste.

Si vous envisagez de rester à votre poste actuel ou si vous avez une meilleure offre, par exemple, dites-le au responsable du recrutement sans fournir de détails spécifiques (comme des noms).

Proposez de rester en contact

En proposant de rester en contact, vous augmentez vos chances d’être pris en considération pour de futures opportunités et vous élargissez votre réseau professionnel. Envisagez d’entrer en contact avec le responsable du recrutement sur les médias sociaux par l’intermédiaire d’une plateforme professionnelle telle que LinkedIn. En gardant la porte du réseau ouverte, vous prouvez votre intérêt pour l’entreprise et pouvez même élargir vos contacts professionnels.

Ce qu’il faut éviter lorsque l’on refuse une offre d’emploi

Voici quelques points à éviter lorsque vous refusez une offre d’emploi :

  • Ne pas être informel : Évitez d’être trop amical et informel lorsque vous communiquez avec les recruteurs. Le refus d’une offre est une décision professionnelle, il faut donc que les échanges restent professionnels. Adoptez cette approche, que vous communiquiez par courrier électronique, par téléphone ou par lettre.
  • Évitez d’être brutalement honnête : Bien que l’honnêteté soit une bonne chose, n’exagérez pas lorsque vous exposez les raisons pour lesquelles vous avez refusé une offre d’emploi. Ne donnez pas de détails brutaux, comme votre opinion négative sur la procédure d’entretien.
  • Ne laissez pas le recruteur dans l’expectative : Bien que le fait de refuser une offre d’emploi puisse être éprouvant pour les nerfs et désagréable, vous ne devez pas remettre à plus tard ou ignorer le recruteur. Vous risqueriez de rompre les liens avec l’entreprise. Un simple accusé de réception permet de laisser la porte ouverte à d’autres opportunités.
  • Ne faites pas de promesses que vous ne pourrez pas tenir : Si le responsable du recrutement tente de vous convaincre d’accepter le poste, n’acceptez rien si vous n’êtes pas disposé à revenir sur votre décision.
Article lié :  Comment devenir chef de projet freelance ?

Mots et phrases à utiliser en cas de refus

La perception par le recruteur de votre message de refus dépend des mots que vous utilisez et de la manière dont vous les formulez. Voici quelques conseils pour vous aider à refuser une offre d’emploi avec respect et élégance :

  • Commencez votre message par un « Merci » : En remerciant l’employeur, vous lui montrez que vous prenez en compte le temps et les efforts qu’il a consacrés à l’entretien d’embauche.
  • Exprimez clairement votre refus : N’oubliez pas de dire au recruteur que vous refusez l’offre. Voici un exemple : « Cependant, je me vois dans l’obligation de décliner l’offre ».
  • Exprimez votre désir de rester en contact : Pour garder la porte ouverte à de futures opportunités d’emploi, faites savoir au responsable du recrutement que vous êtes prêt à rester en contact. Vous pouvez formuler la phrase de la manière suivante : « J’ai été ravi de vous rencontrer et je me réjouis de rester en contact avec vous. Je viens d’envoyer une demande de connexion LinkedIn ».

Lettre type de refus d’une offre d’emploi

Lorsque vous informez le responsable du recrutement de votre décision de ne pas accepter une offre d’emploi, il est important de rédiger un message électronique soigneusement formulé. Votre priorité doit être de refuser l’offre d’emploi avec élégance. Le message doit contenir une salutation professionnelle, une appréciation de l’opportunité et les raisons de votre refus.

Voici un exemple de courriel pour vous aider à démarrer.

Objet : Offre d’emploi – [Votre nom]

Cher Monsieur/Madame [nom du responsable du recrutement],

Je vous remercie de l’opportunité qui m’est offerte. Je vous suis reconnaissant d’apprécier mes compétences et de vouloir m’intégrer à votre équipe.

Article lié :  Qu'est-ce que l'Intégration des Salariés ?

Toutefois, après mûre réflexion, j’ai décidé de ne pas accepter cette offre. J’ai récemment emménagé dans une nouvelle maison située dans une autre ville, et mes déplacements quotidiens seraient difficiles.

Cela dit, j’espère rester en contact au cas où ma situation changerait à nouveau.

Merci encore,

[Votre nom]

[Coordonnées]

Faut-il refuser le poste par téléphone ou par courrier électronique ?

Après avoir pris la difficile décision de refuser une offre d’emploi, vous vous demandez peut-être comment annoncer la nouvelle. Le téléphone et le courrier électronique ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients.

Refuser une offre d’emploi par courrier électronique

Avantages :

  • Vous pouvez relire et modifier votre message plusieurs fois avant d’appuyer sur le bouton d’envoi.
  • Un courriel ne perturbe pas le flux de travail du recruteur.
  • L’e-mail peut être moins stressant qu’un appel téléphonique.

Inconvénients :

  • Le message peut parvenir à la mauvaise personne ou être envoyé dans les spams.
  • Le recruteur peut avoir l’impression qu’un courriel est moins professionnel.
  • Des fautes de frappe ou de grammaire peuvent se glisser dans le message.

Refuser une offre d’emploi par téléphone

Avantages :

  • Vous pouvez engager une conversation bilatérale avec le responsable du recrutement.
  • Le recruteur peut entendre la sincérité dans votre voix.
  • Vous pouvez expliquer plus en détail pourquoi vous refusez l’offre d’emploi.

Inconvénients :

  • Vous ne pouvez pas revoir les appels téléphoniques
  • Cela prend du temps au recruteur.
  • Si le responsable du recrutement n’est pas là, il risque de manquer votre appel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *