Comment rédiger l’Executive Summary d’un Business Plan ?

comment rédiger l’executive summary d’un business plan
4.1/5 - (139 votes)

Si vous créez une nouvelle entreprise ou si vous faites passer une entreprise existante à l’étape suivante, vous avez besoin d’un business plan (plan d’entreprise). Ce document a plusieurs objectifs différents, c’est pourquoi vous devez le réduire aux faits et définitions essentiels. En interne, il vous servira de feuille de route pour la croissance. 

À plusieurs reprises, ce document servira de présentation de votre entreprise. Vous devrez le montrer à vos investisseurs et aux parties prenantes pour prouver que vous êtes sérieux. Le seul problème est que les business plan sont connus pour être longs et fastidieux à examiner. 

Un Executive Summary (résumé opérationnel) bien rédigé peut atténuer le problème, en servant de page de couverture et d’accroche pour votre plan d’affaires. Mais alors, comment rédiger l’Executive Summary d’un business plan. La rédaction d’un résumé exigeant une certaine finesse, nous avons rassemblé un ensemble de bonnes pratiques et de lignes directrices pour vous aider à bien faire les choses.

Voici quelques conseils essentiels à garder à l’esprit lors de la rédaction d’un résumé pour un plan d’affaires.

Qu’est-ce qu’un Executive Summary (Résumé Opérationnel) ?

Si vous avez des livres d’école qui traînent, regardez comment commence chaque leçon. Il y aura une table des matières ou quelque chose de similaire. Si certains livres utilisent des puces à cet effet, beaucoup comportent quelques paragraphes pour résumer une leçon. 

L’objectif du résumé opérationnel est double :

  • Premièrement, il doit présenter la leçon aux lecteurs. Avant de se plonger dans la leçon, les lecteurs doivent savoir à quoi s’attendre. Plus important encore, ils doivent savoir si la lecture de l’intégralité de la leçon vaut ou non la peine qu’ils y consacrent du temps. 
  • Le résumé de la leçon doit également attirer les lecteurs. Pouvez-vous vous imaginer en train d’apprendre les avantages du béton en matière de développement durable à quinze ans ? C’est à peu près aussi excitant que votre présentation commerciale à des cadres de haut niveau. Vous devez susciter leur intérêt.

Tous les bons résumés  doivent présenter et intéresser leurs lecteurs. L’Executive Summary d’un Business Plan ne fait pas exception à la règle. Il s’agit d’une vue d’ensemble qui vous aide à résumer les points clés de votre plan d’affaires afin que les lecteurs puissent en saisir l’essentiel en quelques minutes. 

Soyons réalistes : la plupart des parties prenantes, des investisseurs providentiels et des investisseurs en capital-risque ne feront que survoler votre plan d’entreprise. Les plans d’entreprise sont souvent volumineux et ces professionnels sont généralement très occupés, mais ils ne verront pas d’inconvénient à en lire une version abrégée pendant le déjeuner.

Voici à quoi doit ressembler un bon résumé.

Informations essentielles à inclure dans le résumé opérationnel

Le résumé d’un plan d’entreprise doit être complet. Il doit couvrir toutes les informations clés de votre plan d’affaires, depuis la déclaration de mission de votre entreprise jusqu’à vos objectifs à court et à long terme. 

Trouver un moyen d’inclure toutes les informations essentielles tout en restant bref est un véritable défi. Nous vous donnerons plus loin quelques astuces de rédaction, mais voici quelques conseils généraux pour que votre résumé soit court mais agréable à lire : pensez à votre public lorsque vous prenez des décisions concernant le contenu. 

Vous ne devez inclure que des détails pertinents pour vos lecteurs, tels que :

L’énoncé de la mission ou de la vision

Que vous soyez une start-up à la recherche d’un investisseur providentiel ou une entreprise bien établie à la recherche de capital d’expansion, votre résumé doit vendre votre entreprise à des financiers potentiels. Présentez votre idée d’entreprise et défendez votre valeur fondamentale.

 Voici quelques questions auxquelles vous devez répondre : 

  • Quel est l’objectif de votre entreprise ?
  • Qu’est-ce qui vous rend unique sur le marché ?
  • Quelle est la philosophie de votre entreprise ? 
Article lié :  Qu'est-ce qu'un entrepreneur ?

Ces questions devraient vous aider à définir votre entreprise de manière concise.

En deux phrases maximum, vous devez présenter votre entreprise comme une excellente opportunité d’investissement. Là encore, il est utile de se placer du point de vue du lecteur. 

Informations sur la propriété

De même qu’on ne peut présenter un livre sans en nommer l’auteur, on ne peut parler de son entreprise à des investisseurs potentiels sans citer les propriétaires et les principaux membres du personnel. Si cela est pertinent pour votre présentation, vous pouvez également inclure un bref historique de votre entreprise, dans lequel vous décrirez les années de formation de votre entreprise et ajouterez des statistiques clés. 

Modèle d’entreprise

Si les investisseurs veulent financer votre entreprise, ils doivent comprendre clairement comment vous réalisez des bénéfices. 

D’autres faits marquants qui pourraient être importants pour comprendre l’opportunité commerciale ou la demande que vous essayez de formuler sont l’augmentation de vos revenus annuels, l’augmentation de votre part de marché et le nombre de vos clients. Tant qu’ils soutiennent votre point de vue, ils ne sont pas redondants. 

Informations financières

Votre plan financier est un élément que les investisseurs potentiels voudront connaître. Veillez toutefois à ne pas en dire trop. Pour les besoins du résumé, il suffit de donner un aperçu des projections pour les prochaines années. S’ils veulent en savoir plus sur vos calculs, ils peuvent consulter votre plan d’entreprise. 

Informations sur le marché

Votre business plan doit comprendre un rapport d’étude de marché détaillé, ainsi que votre stratégie pour pénétrer le marché ou augmenter votre part de marché. Vous devez résumer ces résultats et le plan d’action en quelques phrases dans l’executive summary.

Les investisseurs voudront savoir comment vous comptez positionner votre entreprise sur le marché, relever les défis courants et développer votre activité.

Vos clients

Qui est votre client idéal ? Tous les aspects de votre activité en dépendent, il est donc naturel de l’inclure dans votre présentation aux investisseurs. Décrivez votre public cible en termes démographiques, géographiques, comportementaux et psychographiques aussi brièvement que possible. 

Projections de croissance

L’objectif de toute entreprise est de continuer à se développer. Les dirigeants avisés fixent des objectifs SMART pour leur entreprise, en les rendant spécifiques, mesurables, réalisables, pertinents et limités dans le temps. Il en résulte des projections de croissance ou des prévisions basées sur des données concernant la croissance possible de l’entreprise sur une période donnée. Un business plan doit présenter des projections pour quelques années à venir. 

En général, il y a des étapes clés que chaque entreprise doit franchir pour rester sur la bonne voie et continuer à se développer. Il existe également un calendrier qui permet d’atteindre ces objectifs de manière intelligente (SMART). Vous n’êtes pas obligé d’inclure ces détails dans votre executive summary, mais il doit y avoir un calendrier et quelques échéances clés pour que les investisseurs puissent établir leurs propres projections financières. 

Produits ou services

La section décrivant vos produits et services est le cœur de votre plan d’affaires. Elle mérite une place similaire dans votre résumé, voire le paragraphe le plus long. 

Voici ce qu’il faut inclure dans cette section du résumé opérationnel :

  • Que cherchez-vous à résoudre avec vos produits ou services ?
  • Comment vos produits ou services aideront-ils vos clients ? 
  • Comment vos produits ou services s’intègrent-ils dans votre marché cible ?
  • En quoi sont-ils différents de ce qui existe déjà ? 

Personne ne souhaite investir dans une entreprise dont le produit est médiocre. Vous pouvez constituer une équipe d’experts respectés et faire appel à des dirigeants expérimentés, mais vous ne parviendrez toujours pas à trouver des investisseurs. C’est pourquoi les startups doivent accorder une attention particulière à cette partie de l’executive summary. Si vous avez un excellent produit, les investisseurs pourraient être prêts à vous soutenir, indépendamment de votre inexpérience.

Article lié :  Raison sociale auto-entrepreneur : comment la choisir et la modifier ?

Vente et marketing

On ne peut décrire un produit viable sans savoir comment le vendre à son public cible. Il s’agit là d’un travail de vente et de marketing. Votre business plan expliquera en détail vos stratégies de vente et de marketing. Il n’est donc pas nécessaire de tout répéter dans le résumé. 

Pour cette partie, un bref aperçu de votre plan de marketing suffit. 

Outre la description de votre public cible, vous pouvez mentionner votre plan de match global pour atteindre et convertir les clients potentiels. Quelques mots sur les prix, le placement et la promotion ne seront pas de trop, ainsi que sur les canaux et les méthodes que vous utiliserez pour atteindre vos objectifs. 

Principaux concurrents et avantage concurrentiel

Avez-vous une stratégie pour faire face à la concurrence ? Avez-vous l’intention de les faire chuter en pratiquant des prix compétitifs ou un marketing équitable ? Êtes-vous en mesure de revendiquer une place particulière sur le marché ? Votre produit est-il unique ou simplement meilleur – et comment ?

Dans cette partie, vous devez récapituler votre analyse de la concurrence et mettre en évidence l’argument de vente unique (USP) de votre offre commerciale. 

Objectifs de l’entreprise

Nous avons déjà mentionné l’approche SMART de la définition des objectifs, qui permet de fixer des objectifs spécifiques, mesurables, atteignables, pertinents et limités dans le temps. Il s’agit d’un autre élément déterminant d’un plan d’entreprise et, plus important encore, d’un segment déterminant de votre projet d’entreprise. Vous devriez avoir déjà défini les objectifs de votre entreprise avec clarté et en les formulant avec soin.

Il ne vous reste plus qu’à les reformuler et à les abréger dans l’executive summary et à adapter le langage de manière à ce qu’il s’adresse directement aux lecteurs.

Approche générale de la rédaction

L’impact d’un texte sur le lecteur dépend de la formulation, de la structure, du ton et d’autres éléments similaires. Le choix du contenu de votre résumé opérationnel n’est que la moitié de la tâche. 

Pour la plupart des gens, l’aspect le plus difficile de la rédaction de documents commerciaux est de trouver le bon style. C’est généralement le cas pour le résumé. 

Si vous mettez pour la première fois sur papier vos idées, plans et processus d’entreprise, nous vous conseillons de prendre le temps de trouver la bonne approche rédactionnelle. Nous avons préparé quelques notes que vous pouvez utiliser comme lignes directrices au cours de ce processus. 

Être bref et concis

Pour toutes les raisons évoquées ci-dessus, le résumé d’un plan d’affaires doit être court. Deux pages constituent une bonne longueur. À moins que votre plan d’entreprise ne soit exceptionnellement exhaustif, vous devriez être en mesure de présenter votre point de vue en trois minutes environ. 

Dans cette optique, chaque section doit comporter deux phrases. 

Adapter le texte à son public

Bien que nous l’ayons déjà mentionné à plusieurs reprises, on ne saurait trop insister sur l’importance d’adapter le texte à l’auditoire. Cela demande un certain savoir-faire, mais ne vous inquiétez pas. 

Vous êtes tout à fait capable de rédiger un résumé attrayant. Il vous suffit de penser brièvement comme vos lecteurs. Demandez-vous ce qui est important pour eux, ce qui retient leur attention et ce qui les inciterait à s’intéresser à votre résumé. 

Vous avez besoin d’une introduction forte, alors partez de là. 

Par exemple, si vous vous adressez à l’élite technologique, trouvez un angle qu’elle n’a jamais entendu auparavant. Il peut s’agir d’une statistique peu connue ou d’une anecdote qui jette un éclairage nouveau sur un sujet ancien. Vous pouvez aller plus loin en réalisant une enquête ou en interrogeant des clients. 

Article lié :  Comment rédiger une proposition commerciale de Freelance en 2023 ?

Il est également essentiel d’adapter votre langage et votre ton en fonction du degré de sensibilisation de vos lecteurs. Si vous vous adressez à des investisseurs extérieurs à votre niche ou à votre secteur d’activité, décrivez vos solutions commerciales en établissant des comparaisons avec des éléments auxquels ils peuvent s’identifier.

Pas de jargon

Même si votre executive summary s’adresse à des professionnels de votre secteur d’activité, vous devez éviter le jargon. Un business plan est un document formel et le jargon n’a pas sa place dans ce type de discours. Votre langage doit être non descriptif, clair et direct. 

Il convient également d’éviter la voix passive, qui peut être difficile à comprendre. Les généralisations et les clichés témoignent d’un manque de conviction et d’expérience. Vous ne devez pas prétendre être la prochaine meilleure entreprise de la ville si vous n’êtes encore qu’une startup. 

Être positif

Par langage « positif », les linguistes entendent « informatif, proactif et utile ». Il s’agit d’une technique de développement personnel qui consiste à utiliser des mots positifs et des formes affirmatives pour adopter un ton amical et encourageant, efficace dans un contexte professionnel.   

Les mots positifs tels que « fiable », « agile » ou « responsabilisant » communiquent la confiance et la détermination. Ils signalent une attitude positive qui est convaincante et à laquelle il est difficile de résister. 

Ne pas répéter les informations

Dans un effort pour inclure autant d’informations que possible, les débutants commettent souvent l’erreur d’ajouter trop de sous-titres et de listes. Essayez d’éviter cela. Ne copiez pas non plus des phrases du plan d’affaires sans contexte. Le résumé opérationnel doit être bien structuré et se lire comme une présentation convaincante ; utilisez donc des paragraphes logiquement reliés entre eux.  

Rédiger son Executive Summary à la fin 

Le résumé étant une vue d’ensemble du business plan, il est logique de rédiger cette partie en dernier lieu, une fois que vous avez terminé le document du début à la fin.

Conclusion 

L’executive summary d’un business plan plan est court mais difficile à réaliser. Il doit faire ressortir tout l’éclat de votre plan d’affaires en deux pages maximum, tout en restant informatif et attrayant. Nous sommes convaincus que ces lignes directrices vous aideront à adapter ce document au point de vue de votre public.

FAQ sur comment rédiger l’Executive Summary d’un Business Plan 

Comment rendre un Executive Summary efficace ?

Pour rendre un Executive Summary (résumé opérationnel) efficace, il est important de se concentrer sur l’essentiel et d’utiliser des mots clés pertinents. Il est également important de créer un résumé qui se concentre sur les compétences et l’expérience pertinentes pour le poste. Enfin, assurez-vous de relire votre résumé et de le mettre à jour régulièrement pour qu’il soit toujours à jour et en ligne avec vos compétences et objectifs professionnels.

Quels sont les avantages d’un Executive Summary pour un Business Plan ?

Un Executive Summary (résumé opérationnel) est un outil très utile pour un Business Plan (plan d’affaire). Il présente les principales activités et objectifs en un seul document clair et concis. Il permet de réduire la charge de travail pour rédiger le Business Plan en fournissant un aperçu rapide des principales idées. Le résumé opérationnel peut également être utilisé pour convaincre les investisseurs potentiels et obtenir le financement nécessaire pour le projet. En outre, il peut être facilement mis à jour et modifié pour s’adapter aux changements du marché. Enfin, l’Executive Summary est un outil puissant pour communiquer les objectifs et les stratégies de l’entreprise à tous les membres de l’équipe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *